Intégrateur d'innovations pour les élus et les collectivités

Communiquer loin des oreilles indiscrètes en campagne

19 septembre 2016 by in category Blog with 0 and 0
Accueil > Blog > Blog > Communiquer loin des oreilles indiscrètes en campagne

L’une des plus grosses crises politique américaine a démarré avec la mise sous écoute des locaux du parti Démocrate au Watergate… Bien avant l’apparition des smartphones et autres outils numérique que l’on sait facilement vulnérable !

Alors certes maintenant les plus grands candidats ont tous mis en place une équipe de sécurité informatique pour s’assurer que leurs secrets seront bien gardés et qu’ils ne tomberont ni entre les mains des journalistes ni de leurs adversaires.

Mais pour tous ceux qui ne bénéficient pas des mêmes moyens qu’un candidat à la présidentielle voici quelques commandements qui vous seront fortement utiles.

1/ Les accès aux informations tu surveilleras

Cela peut sembler comme une évidence, mais dans une campagne, il est important de ne pas donner accès à toutes les données à l’ensemble des militants. Il est primordial d’établir différents cercles de confiance afin d’éviter que des données sensibles soient diffusées par inadvertance ou par une personne ayant volonté de nuire au candidat.

2/ Les mots de passe tu changeras et pour toi tu garderas

L’un des moyens les plus sûr d’éviter un piratage des données, est de changer régulièrement (une fois par semaine dans l’idéal) son mot de passe de messagerie et d’accès à son smartphone ou ordinateur. Le mot de passe doit être assez compliqué pour éviter le forçage par des logiciels et éviter une déduction logique d’une personne vous connaissant bien (Eviter les prénoms ou date de naissance de proche par exemple).


3/ Ton réseau wifi tu protégeras

Il ne vous viendrait pas à l’idée de laisser quelqu’un brancher un câble sur la ligne téléphonique sortant de chez vous ? Et bien c’est la même chose concernant votre réseau wifi. Vous devez impérativement mettre en place certaines mesures de protection simple qui suffiront pour les tentatives de piratage les plus courantes. L’idéal étant quand même de privilégier le réseau filaire.

4/ La messagerie crypté tu utiliseras

Depuis quelques semaines on entend de plus en plus parler des systèmes de messagerie cryptées. Ils s’appellent Signal, Telegram ou plus grand public What’sApp. Leur énorme avantage ? Les messages sont entièrement cryptés de bout en bout et ne pourrons donc être ouvert par un tiers qui n’a pas le code de votre smartphone. Bonus : ces applications permettent aussi des appels cryptés avec vos contacts disposant de la même application.

5/ Ce que tu écris tu surveilleras

Les meilleures protections au monde ne suffiront pas à empêcher quelqu’un de lire ce que vous écrivez. Si vous souhaitez partager des informations confidentielles, la meilleure des choses à faire est encore de le dire à la personne concernée directement en face à face. Même si, là encore, vous n’êtes pas à l’abri que votre interlocuteur dispose d’un enregistreur

©2015 Alinéa Institut, tous droits réservés | Réalisation Frsh.fr